Blog

L’histoire du Photo Booth

Temps de lecture : 8 min

Depuis plusieurs années, le photobooth (en français photomaton) est devenu très à la mode pour égayer les soirées et réceptions organisées, que ce soit à titre personnel (mariage, soirée du 31 décembre…) ou professionnel (soirées corporate). En effet, les photobooths les plus modernes sont transportables, peuvent s’installer très facilement à l’endroit où vous le souhaitez et sont personnalisables avec de nombreux accessoires. Installer un photobooth est donc le gage d’une soirée souvent inoubliable !

Mais comment en est-on arrivé en ce début de XXIème siècle à ce petit bijou de technologie ? Savez-vous que le tout premier ancêtre du photobooth moderne a été inventé à la fin du XIXème siècle ?

Nous allons vous expliquer dans les lignes qui suivent tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le photomaton !

Un peu d’histoire…

Le XIXème siècle a été marqué par plusieurs avancées technologiques majeures qui ont révolutionné le monde. Citons par exemple l’invention des frères Lumière, les plaques photographiques sèches instantanées prêtes à l’emploi (dites « étiquette bleue ») en 1881, qui ont marqué une avancée majeure pour la photographie.

C’est dans ce contexte que, lors de l’exposition universelle de 1889 à Paris (célèbre pour l’inauguration de la tour Eiffel), un français, Ernest Théophile Enjalbert, créé le premier appareil photo automatique.

Après avoir introduit dans la machine une modeste pièce d’un demi-franc, et avoir suivi les instructions des différents cadrans, l’appareil prend une photographie de vous après un temps de pause d’environ 5 secondes. Il faut attendre ensuite 5 bonnes minutes pour voir le cliché sortir de la machine, sans aucune autre intervention humaine. Les résultats obtenus sont de piètre qualité, mais l’essentiel est là : le premier photobooth venait de voir le jour !

Au même moment, en Allemagne, Conrad Bernitt créait lui aussi sa propre machine automatique à prendre des photos : l’automate Bosco. Le principe de ce photobooth est très proche de celui créé par Enjalbert. Présenté lors de la première exposition internationale de photographies d’amateurs à Hambourg en 1893, l’automate Bosco a animé de nombreuses fêtes foraines et parcs d’attraction. Le succès était déjà pleinement au rendez-vous lors de ces festivités en plein air.

Nous basculons désormais dans le XXème siècle en 1911. Spiridione Grossi, un photographe de Liverpool, invente un élément majeur : la bande de photos. En effet, on retrouve cette bande dans tous les photomatons jusqu’à la fin du XXème siècle. La cabine inventée par Grossi permet d’obtenir six photographies sur la même bande de papier. La bande de papier, une fois humidifiée, peut se coller à toutes les surfaces (d’où le nom de « Sticky Backs pour ces bandes »).

L’année 1924 va marquer un nouveau pas en avant dans la progression des photobooths, liée à la création d’Anatole Marco Josepho. Né en Sibérie, il quitte sa terre natale pour apprendre son métier à Berlin en Allemagne. A 19 ans, il ouvre son premier studio de photographies à Budapest. Après être passé par la Chine, il se rend en 1921 aux Etats-Unis. En 1924, à New-York, il créée le premier système de prise de vue entièrement automatisé. Une bande de huit photos différentes peut être réalisée en moins de dix minutes, avec une qualité en nette amélioration par rapport aux précédentes machines inventées. L’invention de Josepho va connaître un grand succès et va permettre de prendre des photos pour les cartes d’identité, contrats de travail, passeports, cartes de vœux, cartes d’anniversaire… Anatole Marco Josepho est ainsi considéré comme le véritable inventeur du photobooth.

Trois ans plus tard, Henry Morgenthau, riche investisseur new-yorkais, acquiert en 1927 les droits de la machine créée par Josepho pour la somme de 1 million de dollars. Avec plusieurs hommes d’affaires, il créée la célèbre compagnie « Photomaton » dont le nom est aujourd’hui connu dans le monde entier ! Des cabines photomaton sont installées dans de nombreux lieux publics américains : gares, métros, salles de jeux… La démocratisation du photobooth est en marche !

Il faut attendre 14 ans plus tard pour voir une nouvelle avancée majeure pour le photobooth. En 1941, Philip S. Allen améliore le dispositif interne des photomatons en permettant au papier de circuler plus vite à travers les bains de développement des photos. Le temps écoulé entre la pose de la photo et le développement de la photo est désormais réduit à environ 4 minutes ! Si les cabines photomaton sont en plein essor aux Etats-Unis dès 1930, il faut attendre la fin de la seconde guerre mondiale et les années 1950 pour voir se développer le photobooth en France. Les modèles utilisés étaient équipés de flashes qui se déclenchaient à intervalles réguliers après introduction de pièces de monnaie. Une toile amovible était généralement installée en guise de fond derrière la personne photographiée. Les photos prises furent en noir et blanc jusqu’en 1970, puis la couleur fit son apparition. Si la qualité des photos et la rapidité du temps d’attente entre la prise des photos et leurs développements se sont améliorées au fil des années, la dernière révolution majeure pour le photobooth est l’arrivée du numérique dans les années 1990. Le photobooth est désormais numérique et assisté par un ordinateur. C’est un designer français qui donne un coup de jeunesse au photobooth : en 2010, il créé un photobooth relooké et beaucoup au look beaucoup plus moderne : écran tactile, caméra ajustée, différents types de photos, partage sur les réseaux sociaux et envoi par email.

Aujourd’hui, les photobooths prennent différentes formes et sont en plein essor. Ils peuvent être loués le temps d’une soirée auprès de compagnies spécialisées dans la location de photomatons, ou bien même être achetés si vous vous en servez souvent : on peut trouver des photobooths à des prix raisonnables.

Qu’il est loin le temps de la machine d’Enjalbert ou du premier véritable photobooth créé par Josepho !

Le photobooth du XXIème siècle

 

Comme nous l’avons vu précédemment, l’ère du numérique et son application à de très nombreux domaines de la vie quotidienne ont permis au photobooth d’entrer lui aussi dans une nouvelle ère. Il ne faut plus parler de la cabine photomaton (comme celle qui est apparue en France au début des années 1950, mais des cabines photomaton car il en existe de très nombreux types !

Voici quelques photobooths que vous trouverez actuellement sur le marché. A vous de choisir quel photobooth utiliser, et pour quelle occasion !

1 – Photobooth classique

L’ère du numérique s’est répandue à travers, mais il subsiste encore les bons vieux photomatons traditionnels. Certains ont même été redessinés pour faire beaucoup plus modernes. Classiques mais toujours efficaces !

2 – Photobooth à l’air libre

Il s’agit d’un des modèles les plus répandus. Ce photomaton qui ne comporte pas de cabine est constitué d’une caméra installée sur un trépied ou une table. Une toile de fond personnalisable est généralement installée, en rapport avec l’événement que vous organisez, et vos invités peuvent être équipés d’accessoires pour rendre les photos encore plus amusantes.

3 – Photobooth vidéo au ralenti

Ce photomaton ressemble comme deux gouttes d’eau au précédent, mais a en plus la particularité de pouvoir créer des clips vidéo courts en hyper ralenti. Les résultats obtenus sont toujours très drôles, quelle que soit la situation !

4 – Photobooth avec GIF animés

Intermédiaire entre la photo statique et la vidéo dynamique, ce photomaton permet de créer des GIF animés qui peuvent être partagés facilement sur les réseaux sociaux. Ces mini vidéos connaissent actuellement un grand succès parmi le public. Le photobooth avec GIF animés est l’un des plus sympas existant sur le marché; la succession d’images les unes après les autres créant une animation plus vivante qu’une simple photo statique.

5 – Photobooth Flip Book

Une alternative originale est l’utilisation d’un photomaton Flip Book. Le principe est simple : l’appareil prend plusieurs photos en continu, qui seront développées les unes après les autres pour former un petit livre. C’est certainement l’une des idées de photomatons les plus nostalgiques, et il n’y a rien d’aussi délicieusement old school qu’un petit livre qui montre un mini-film quand on le pince et qu’on le tourne à grande vitesse !

6 – Photobooth 360 degrés

Le photomaton 360 degrés est l’une des idées les plus uniques de photomaton. Vos invités peuvent être pris en photo sous différents points de vue. C’est une façon incroyable de capturer un moment unique dans le temps, puis de le regarder sous tous les angles. A découvrir, notamment pour les mariages où la mariée sera heureuse d’être photographiée sous tous les angles !

7 – Photobooth à écran vert

Ce photomaton est très apprécié du public car l’arrière plan de la photo est totalement paramétrable. Le principe en est simple : vous êtes photographié devant un écran vert qui sera remplacé sur la photo finale par un fond d’écran choisi à votre guise. Que vous choisissez des paysages de rêve ou décors historiques vous aurez des clichés originaux et à votre image. Vous pourrez voir sur un petit écran situé sur le photobooth le résultat de votre prise et de votre imagination de la mise en scène ! Vous pourrez voir sur un petit écran situé sur le photobooth le résultat de votre prise et de votre imagination de la mise en scène !

8 – Imprimer à partir d’un hashtag – sans cabine photo

Pour terminer, nous allons parler d’une solution qui n’est pas à proprement parlé un photobooth mais qui utilise des éléments communs : la possibilité d’imprimer à partir d’un hashtag (#). Choisissez un # créatif et unique pour votre évènement, puis demandez à vos invités de marquer et de partager leurs photos avec le # choisi tout au long de votre évènement. Ensuite, grâce à la capacité d’impression illimitée de l’imprimante, vous pourrez tirer toutes les photos marquées avec votre # en rapport avec l’événement. Facile et en plein dans la modernité !

Le photobooth : pourquoi l’adopter ?

L’existence d’une grande diversité de photobooths fait que vous trouverez toujours un modèle adapté à l’événement que vous organisez. Si le photomaton est naturellement associé à des fêtes à titre privé, nous allons voir qu’il s’avère être un outil efficace et ludique également pour les évènements professionnels.

1 – Evènements privés

Le photobooth est parfaitement adapté pour personnaliser vos événements organisés à titre privé. Celui-ci permettra de faire sourire vos invités et de créer une atmosphère détendue tout au long de la réception. Le cas le plus courant est la location d’un photobooth pour une cérémonie de mariage. Beaucoup de futurs mariés délaissent de plus en plus le photographe classique pour l’animation plus ludique qu’est le photobooth. La cérémonie de mariage est un moment inoubliable dans une vie, et il est sympathique de pouvoir choisir soi-même le thème que l’on veut donner à son mariage. Vous pouvez tout imaginer : des super héros, des cartoons, des personnages de films… Ambiance joyeuse et festive assurée parmi vos invités ! En plus du mariage, voici quelques autres événements marquants d’une vie où le photobooth sera votre compagnon idéal : anniversaire, réveillon du 31 décembre, enterrement de vie de jeune fille ou de garçon, pique-nique géant en extérieur…

2 – Evénements professionnels

Le photobooth est également un outil qui se prête très bien aux événements professionnels. Celui-ci permet de présenter l’image de marque de votre entreprise de façon créative et ludique. Ainsi, les clichés que vous prendrez sortiront des sentiers battus, et leur côté ludique rendra l’identité de votre entreprise plus moderne et plus attractive pour vos clients. En outre, la communication via les réseaux sociaux est devenue un élément prioritaire pour toutes les entreprises. Il faut avoir un maximum de vues sur les sites LinkedIn, Twitter, Facebook ou encore Instagram. Poster des photos prises au moyen de photomatons permettra à votre entreprise d’améliorer sa visibilité sur les réseaux sociaux et de montrer son côté dynamique et vivant auprès de vos clients.

Conclusion

Les tous premiers pas du photobooth ont été inventés à l’aube du XXème… Que de progrès technologiques ensuite !

La cabine inventée il y a un peu moins d’un siècle par d’Anatole Marco Josepho a trouvé ses dignes héritiers : les modèles existant aujourd’hui sont numériques, rapides, avec une grande qualité d’impression.

Les photomatons sont aujourd’hui utilisés dans beaucoup d’occasions, que ce soit des événements organisés à titre privé (mariage, anniversaire…) mais aussi des évènements professionnels (soirées d’entreprise, lancement de produits…). Le photobooth crée une ambiance ludique et conviviale permettant aux invités de nouer des contacts, et à vos clients d’avoir une image moderne et dynamique de votre entreprise.

Le succès du photobooth devrait être de plus en plus important avec le temps, et il n’a sûrement pas encore fini de nous étonner avec la capacité des hommes à créer de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux modèles avec les progrès technologiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.